000000171514_L_Web_Fabienne-Agnes-LevineFabienne Agnès LEVINE
Psychopédagogue

Formatrice - Consultante

Petite enfance et pédagogie du jeu

06 07 89 43 19

fa.levine@orange.fr


Posté par homoludens à 15:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


27 décembre 2016

Parution de mon livre

J'ai le plaisir de vous informer de la parution de mon livre dans lequel je partage mon expérience de formatrice et consultante auprès des professionnels de la petite enfance. Je l'ai pensé comme un guide théorique et pratique des conditions de jeu en Etablissement d'Accueil du Jeune Enfant. Mon livre fait partie des titres de la nouvelle collection Petite Enfance dirigée par Jean Epstein aux éditions Dunod.

Jean Epstein

Posté par homoludens à 00:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

26 mars 2016

FORMATION - ANIMATION - CONSEIL

formation animation conseil

Posté par homoludens à 22:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

07 mai 2012

Une deuxième lecture croisée

 

LE JEU EN EAJE

 

 
Références : 

L'ACCUEIL EN CRECHE. sous la dir. de Boris Cyrulnik et Laurence Rameau, Philippe Duval

ÀBECEDAIRE DE LA BIEN-TRAITANCE EN MULTI-ACCUEIL, Arnaud Deroo, Chronique sociale 

 

Crèche dans un titre, multi-accueil dans l’autre, deux manières de nommer les établissements d’accueil de jeunes enfants selon la terminologie administrative (EAJE). Le point essentiel est que les deux livres parlent d’accueil et de bientraitance plutôt que de garde et de prise en charge.

Dans « L’accueil en crèche », ouvrage issu d’une journée d’étude sur ce thème, plusieurs spécialistes, psychiatre, puéricultrice, sociologues et psychologues, défendent une conception simplement humaniste de cette période de construction du petit d’homme. Dans « Abécédaire de la bien-traitance en multi-accueil », l’auteur, psychothérapeute et consultant, propose les bases d’une éducation non violente en égrenant les différentes postures professionnelles contribuant ou non à un accueil de qualité. Deux livres complémentaires, l’un centré sur les questions et ouvrant le débat sur la qualité de l’accueil, l’autre centré sur les réponses et donnant un éclairage utile pour les projets d’établissement.

Pourquoi lire « L’accueil en crèche » ? Chaque chapître confronte les pratiques quotidiennes aux discours scientifiques, sans jugement mais en invitant les professionnel(le)s à un repositionnement. La complexité de l’accueil est abordée sous l’angle de différents moments-clés de la vie à la crèche que sont le repas, le jeu, les soins corporels, les interactions entre enfants ou les transmissions parents-professionnels.

Pourquoi lire « Abécédaire de la bientraitance en multi-accueil » ? Toutes les fiches, à commencer par accueil, attachement, activité, adaptation jusqu’aux dernières pages avec référent, repas, repos, soins et sécurité, comportent deux colonnes listant les comportements à cultiver et ceux à éviter. Chaque fiche débute par une présentation en quelques lignes d’une ligne de conduite cohérente avec le tout-petit.

2 livres

Le premier se réfère à des travaux scientifiques alors que le second a pour sous-titre « Guide pratique » mais aucun des deux livres ne se contente de donner des recettes à appliquer à la lettre. Ils invitent chacun à leur manière à la réflexion individuelle et à la concertation en équipe, en vue de faire vivre le respect de l’enfant au travers de critères de qualité. Après leur lecture, il est difficile de ne pas chercher des solutions à la question récurrente en collectivité, quel que soit le nombre d’enfants inscrits : Comment individualiser et respecter chaque individu, tout en gérant avec responsabilité la vie du groupe ?

À propos du jeu, voici quelques éléments de réflexion issues de cette lecture croisée :

 1 - La distinction habituelle entre jeu et activité n’a plus lieu d’être. Le jeu est en soi une activité à envisager en cohérence avec les autres éléments de la vie quotidienne, alimentation, soins corporels, sommeil…

2 - Jouer est une activité spontanée suscitée par le besoin d’aller à la rencontre de son environnement et des autres. Le jeu est d’abord une expérience individuelle marquée par le plaisir, par la motivation et par une démarche d’exploration.

3 - Les apprentissages sont d’autant plus à l'oeuvre dans le jeu que le contexte est informel, non pas au sens d’un cadre indéfini mais au sens d'une situation non standardisée. Les consignes et autres interventions directes de l’adulte sur l’action du bébé et du jeune enfant sont donc moins utiles qu’un un regard, un geste, une parole bien choisis.

4 - L'aménagement de l'environnement ludique est déterminant : sélection et quantité des jouets, autre matériel de jeu, emplacement des meubles et répartition des adultes, espaces et modalités de séparations... C'est un ensemble de critères matériels qui rend le jeu possible en collectivité et permet au joueur d’être actif et paisible dans sa démarche créative.

 5 - La posture professionnelle pendant le jeu est aussi délicate à définir que dans d'autres moments clés, autour du repas, des soins, du sommeil, des séparations et retrouvailles avec les parents. Il s'agit d'avoir une présence aussi encourageante que sécurisante pour chacun grâce à un bon équilibre entre participation et observation. 

Si ces deux ouvrages nous aident à mieux penser les établissements d’accueil des jeunes enfants  d’aujourd’hui, encore faut-il savoir par quoi commencer. Peut-être s’efforcer de ne plus utiliser l’expression « activité dirigée » et s'appliquer à définir dans chaque lieu, en tenant compte de sa spécificité, les réelles conditions du libre jeu, seul et avec les autres.

 

Posté par homoludens à 00:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,